Vendre sa maison ou son appartement : Quelles sont les étapes clés ?

Les étapes clés d'une vente immobilière

5 min

Un bien immobilier parcourt plusieurs jalons entre la décision de vendre du propriétaire et la passation des clés à l’acheteur. Voici un résumé des principales étapes

1)    Faire estimer le bien à vendre

La première est très certainement l’estimation du prix de votre bien immobilier. Pour cela nous vous conseillons fortement de faire appel à des experts immobilier.

En effet, des experts dans le domaine seront à même de vous donner la meilleure estimation immobilière de votre bien, en toute objectivité.

De par leur expérience et leur expertise, les agents immobiliers auront une parfaite vision des atouts principaux du votre bien, ainsi qu’une connaissance parfaite du quartier dans lequel il se situe.

 

2)    Choisir l’agence qui vous accompagnera dans votre projet (lien article 2)

Dois-je choisir une agence locale ou bien une qui appartient à un grand réseau ? Je signe un mandat avec plusieurs agences ou je donne l’exclusivité à une seule ? Comment savoir si mon agent immobilier sera bon et motivé ?

Choisir LA bonne agence immobilière pour votre projet peut s’avérer parfois complexe. C’est pourquoi nous vous aidons à choisir le bon agent immobilier qui vous accompagnera tout au long de votre projet : Choisir son agent immobilier : les pièges à éviter

 

3)    Approuver votre mandat de vente auprès de votre agent immobilier

Le propriétaire, après avoir pris sa décision de vendre, a été approché par l’agent immobilier, ou indirectement par sa publicité.

Les deux parties signent un mandat de vente, simple ou exclusif, permettant à l’agent immobilier de commercialiser son bien. L’agent ne peut mettre en annonce un bien sans l’obtention préalable d’un mandat de vente.

Le mandat simple vous autorise à vendre par vous-même ou par l’intermédiaire d’un autre agent immobilier. Cependant, il décourage ces intermédiaires dans la mise en vente de votre bien, étant donné qu’ils n’ont pas l’assurance d’être payé en bout de course pour leur prestation de service.

De plus, il enverra un mauvais signal à vos acquéreurs qui verront alors votre bien placardé sur les portails immobiliers chez toutes les agences de votre commune. Dans une vente immobilière comme dans toute autre vente, c’est la rareté qui suscite l’intérêt.

 

Le mandat exclusif donne à l’agent immobilier les pleins pouvoirs dans la mise en vente de votre bien, du moins pour une période minimale de 3 mois pendant laquelle vous choisissez de lui faire confiance. Il sera seul à commercialiser votre bien, ce qui lui permettra de mettre tous ses efforts à profit pour la réalisation de votre vente.

 

4)    Faire réaliser les diagnostics immobiliers

Après la signature, l’agent regroupe les documents juridiques et techniques dont il a besoin pour compléter le dossier de vente. Il organise également le rendez-vous avec votre diagnostiqueur.

Même si cela engendre une contribution financière de votre part, cette étape est indispensable au cours de le vente de votre bien

La plupart des acheteurs vous demanderont ces diagnostics durant la visite afin de s’assurer qu’ils investiront dans un bien« sûr ». Ces diagnostics immobiliers leur permettront de se conforter dans leur choix et ainsi de se positionner rapidement.

 De surcroît, sans ces diagnostics il est impossible de finaliser la signature de la promesse de vente, qui marque le début du délai de rétractation de l’acheteur.

 Donc plus vous tardez à les lui transmettre, plus l’acheteur aura le temps de se retirer, alors que de votre côté vous, vous êtes engagé à partir de l’acceptation de l’offre.

 Il est alors fortement conseiller d’établir les diagnostics avant même d’avoir publié son annonce.

 

5)    Surveiller la diffusion de votre bien immobilier sur les portails

Maintenant vient la diffusion de votre annonce immobilière. Votre rôle dans cette étape sera de surveiller le travail de commercialisation fait par votre agent immobilier.

Vous ne devez surtout pas négliger cette étape, la considération de l’annonce et de photos de votre bien est très importante. C’est cette annonce qui attira l’œil de l’acheteur et qui suscitera l’envie de visiter ou non.

Plus votre annonce est complète, moins vous perdez de temps au téléphone. L’agent immobilier se chargera alors de rédiger l’annonce la plus exhaustive possible.

Il s’occupera également de mettre votre bien en valeur grâce à des photos professionnel et vous assurera de faire apparaître votre annonce en premières positions sur les sites d’annonces.

 La rédaction d’une excellente annonce vous éviterez alors de devoir gérer un flux d’acheteurs trop important pour finalement recevoir très peu d’offres.

 

6)    Faire visiter votre logement 

Il est maintenant temps de faire visiter votre bien aux potentiels futurs acheteurs. Pour cela, votre logement se doit d’être bien rangé et mis en valeur. Ensuite, laissez place à la neutralité bienveillante d’un professionnel immobilier pour le déroulement des visites, qui saura insister sur les atouts de votre bien.

L’agent immobilier orchestra les visites comme il le souhaite, de façon à susciter l’intérêt des acheteurs en s’appuyant sur les atouts du logement mais aussi à les rassurer sur ses points faibles.

7)    Choisir le meilleur acquéreur et accepter son offre

 

L’acquéreur désirant acheter un bien fait une offre et remplit un document signé et envoyé à l’agent. Après s’être assurer de la solidité de l’offre, l’agent en discute avec le propriétaire, et s’entame alors le processus de négociation.

 Si le vendeur refuse la première offre, il peut alors proposer une contre-offre qui sera présentée à l’acquéreur. Ce jeu de négociation se termine par l’acceptation d’un prix de vente final, ou par le refus de la contre-proposition.

 

8)    Signer la promesse ou le compromis de vente

Pour finaliser la vente de vote bien, le rendez-vous chez le notaire est indispensable. Bien souvent vous rencontrez le notaire deux fois. Une première fois pour signer le compromis de vente, qui couchera par écrit toutes les conditions de vente.

Lors de ce premier rendez-vous, l’acheteur sera dans la nécessité de vous verser une indemnité d’immobilisation qui s’élève en moyenne à 10% du prix. Bien évidemment, celle-ci lui sera intégralement remboursée s’il se retire de la vente avant son délai de rétraction.

9)    Officialiser la vente du bien immobilier par la signature d’un acte de vente

 

Finalement le deuxième rendez-vous obligatoire chez le notaire est la signature de l’acte authentique de vente. Il permettra de simplement confirmer le compromis de vente établit auparavant, et de notifier des changements survenus le cas échéant. 

Une fois les papiers signés, il sera de votre devoir de remettre les clés de votre ancien logement à votre acheteur.