Vendre sa maison ou son appartement : Comment bien choisir son agent immobilier ?

Choisir son agent immobilier : Les pièges à éviter

5 min

Pour vendre votre appartement ou votre maison rapidement et au meilleur prix, vous devez choisir le meilleur agent immobilier, celui qui sera le spécialiste pour vous rendre un service efficace.

I. Choisir le bon type d’intermédiaire (avantages et inconvénients)

  • Agences de quartier

 

Les agences de quartier ont très souvent une approche plus « humaine » d’une vente immobilière, de par sa proximité vis-à-vis du client. Son fonctionnement se base sur le contact direct et singulier avec le client, permettant de mieux répondre à ses aspirations.

 

Avantages : L’agence immobilière de proximité a une véritable connaissance du marché local.

Inconvénients : Cependant certaines agences manquent de dynamisme numérique pour une communication digitale efficace de votre bien en 2021.

 

Exemples : n’importe qu’elle agence de proximité avec vitrine

 

  • Mandataires immobiliers

 

Travaillant pour le compte d’une agence immobilière partenaire, le mandataire immobilier réalise des missions semblables à celles d’un agent immobilier. Cependant, il agit toujours pour le compte de son agence, jamais en son nom, car il ne possède pas de carte professionnelle.

A la différence d’un agent immobilier, il n’est pas autorisé à rédiger un compromis de vente car la législation française administre ce droit seulement aux notaires et aux titulaires de la carte professionnelle.

 

Avantages : Le portefeuille de biens immobiliers des mandataires immobilier est généralement plutôt bien rempli.

Inconvénients : Les mandataires immobiliers n’ont cependant pas de carte professionnelle individuelle, leur expertise peut être donc très aléatoire étant donné que « n’importe qui » peut devenir mandataire aujourd’hui.  

Exemples : Capifrance, Optimhome, Safti

  • Réseaux d'agences

 

La plupart des agences immobilières appartiennent à un réseau d’agence. Leur atout principal est certainement leur puissance de communication à l’échelle départementale, régionale ou encore nationale. La promesse des réseaux d’agence est de trouver un acheteur ou un vendeur rapidement.

 

 Avantages : Elles ont un rayonnement souvent régional, voire national. Dans une agence immobilière de réseaux vous avez généralement affaire à un interlocuteur unique, ainsi qu’à des équipes de négociateurs bien formées.

Inconvénients :  Les agent changent et tournent très souvent, ce qui peut engendrer parfois des dysfonctionnements au niveau des relations avec les clients ou de la communication.

Exemples : Fichier Amepi, GNI

 

  • Marketplace

 

Une marketplace est une plateforme qui regroupe et met en relation des acheteurs et des vendeurs. En contrepartie, la plateforme récupère une commission sur les ventes qu’elle a permis de réaliser.

 

Avantages : Les MarketPlace correspondent si on peut le dire au « meilleur des deux mondes », entre la connaissance du marché locale, le volume de biens, et la formation technique de haut niveau, autant d’avantages pour assurer une bonne vente immobilière.

 

Exemples : ROCHEBELLE

 

 

Les différents types d'intermédiaires

 

 

II. Choisir le bon agent immobilier : les pièges à éviter

  • Renseignez-vous sur les avis clients

 

Le bouche à oreille peut être une bonne façon d’obtenir un avis honnête sur la qualité du service d’un agent immobilier ou sur son agence.

Prenez toute recommandation avec un grain de sel cependant. Il est difficile pour un propriétaire vendeur qui n’a eu affaire qu’à un seul agent immobilier de donner un avis global sur le meilleur professionnel à choisir pour la vente de votre maison ou appartement.

Il est également possible de demander à l’agent en question de vous donner les coordonnées de ses précédents clients, ou encore de consulter son livre d’or.

Le plus simple reste encore de consulter les avis Google, ou les témoignages clients sur le site internet de l’agence immobilière. Certains avis sont gérés par un organisme indépendant qui recueille et contrôle l’exactitude des retours d’expérience des clients.

 

  • Vérifiez que l’agent immobilier soit bien titulaire de sa propre carte professionnelle

 

Selon la législation française, un agent immobilier doit obligatoirement posséder une carte professionnelle à son nom. Cette carte est délivrée pour une période minimale de 2 ans par la Chambre de Commerce et d’Industrie.

L’agent en question peut posséder une ou plusieurs cartes en fonction des métiers qu’ils exercent : transactions, gestions immobilières, syndic de copropriété.

Cette carte vous assurera que l’agent immobilier répond aux critères d’accès à la profession (diplômes, expériences), qu’il est autorisé par les pouvoirs publics à exercer, et qu’il est assuré en responsabilité civile professionnelle.

 Les collaborateurs de l’agent immobilier quant à eux sont le plus souvent diplômés d’études supérieures et sont dans l’obligation de suivre une formation professionnelle stricte.

 

  • Choisir un agent à proximité de votre bien immobilier (à prendre avec un grain de sel néanmoins)

 

Nous savons déjà que pour vendre son bien immobilier rapidement, il est indispensable de bien connaître les prix du marché sur votre quartier ou votre ville (Vendre avec ou sans agence)

S’orienter sur une agence immobilière que se situe non loin de votre logement à vendre, serai un choix judicieux.

Les agents immobiliers connaîtront plus particulièrement les détails des précédentes transactions réalisées près de chez vous et pourra ainsi vous proposer le prix de vente idéal de votre bien.

 

  • Consulter le type de publicité de votre agent immobilier

 

La diffusion et la commercialisation de votre bien sont très importants au cours d’une vente, alors assurez-vous que votre agent immobilier a de très bons moyens de communication.

Demandez sur quels sites et quels réseaux sociaux il proposera votre bien à la vente. Consultez son site afin de voir s’il utilise les derniers outils technologiques de présentation d’un bien (photos professionnelles, visite virtuelle, home staging virtuel).

Si l’agence a son propre site, demandez s’il est souvent consulté. Le premier endroit où un futur acquéreur va chercher un bien à la vente est très certainement sur internet et il est important que votre bien soit visible en première position sur le web.

 

  • Agences locales ou grands réseaux ?

 

Il y a très certainement de nombreuses agences dans votre secteur. Mais comment choisir entre une petite agence locale ou une agence appartenant à un grand réseau national ?

Si les agences de grands réseaux ont l’avantage d’avoir des grands moyens de communication et de marketing, elles ont cependant une approche plus industrielle de traiter la vente immobilière.

C’est pour cela qu’il est important de pas négliger les agences immobilières locales. Généralement, elles ont une meilleure connaissance du secteur et sont pour le plus souvent très à l’écoute de ses clients, mais aussi plus flexibles que d’autres grandes enseignes.

 

  • Demandez des références récentes sur lesquelles s’appuie l’estimation de votre appartement ou de votre maison.

 

Un bon agent immobilier aura certainement envie de discuter avec vous sur les appartements ou les maisons qu’il a vendu auparavant.

 Il saura vous expliquer les tendances du marché, vous parler du déroulement des visites, des personnes qui achètent, des biens qu’il connait, des détails de vente ou encore des conditions administratives ou financières.

En conclusion, nous dirons que l’humain reste important lors d’une vente immobilière, alors choisissez un agent avec qui le feeling passe bien.