L'impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur le marché immobilier

Les opportunités à saisir

5 min

La crise sanitaire du Covid-19 (ou Corona Virus) a un impact direct sur le marché de l’immobilier. Prenons une minute pour entrevoir les 3 opportunités à saisir en 2021.

Région Sud (PACA), littoral des Bouches-du-Rhône et du Var, de Marseille à Toulon, et environs (Aubagne, Cassis, Carnoux, La Ciotat, Roquefort-la-Bédoule, Saint-Cyr-sur-Mer, Bandol,Sanary-sur-Mer, Le Beausset, La Cadière-d’Azur, Le Castellet)

 

La crise sanitaire du Covid-19 (ou Corona Virus) a un impact direct sur le marché de l’immobilier. Prenons une minute pour entrevoir les 3 opportunités à saisir en 2021.

 

Crise immobilière en France causée par la Covid ? Connais pas…

 

Les prix ne semblent pas connaître la crise. Les conséquences de la crise sanitaire sont plutôt discrètes sur le marché immobilier. Selon Meilleursagents, on constate une hausse des prix en France.

Toutefois, en cette période changeante et incertaine, nous ne pouvons pas prévoir l’évolution future des prix. Le marché reste en phase de rééquilibrage, mais jusqu’à quand ?

Une stratégie s’impose alors : profiter de la stabilité actuelle du marché pour vendre son bien immobilier.Plus vous attendrez, plus vous prenez le risque de vous confronter à une baisse des prix de l’immobilier dans les mois à venir.

De plus, les acheteurs profitent encore d’un taux d’emprunt bas. En effet, les banques ont abaissé leurs taux de 0,1 point en moyenne, tous profils confondus. C’est grâce à ces taux favorables que le marché immobilier reste dynamique et pousse les acheteurs dans leur projet d’achat, en dépit de la crise économique.

Selon une étude établit par Opinion Way, 60% des Français restent confiants au vu du marché immobilier et trouvent que le coût des prêts immobiliers demeurent bas. Ils sont d’avis que le moment est bon pour acheter un bien immobilier.

 Ces acheteurs préfèrent ainsi anticiper un durcissement des conditions de crédit dans les prochains mois : ils souhaitent réaliser leur projet d’achat dans un futur proche.Voici un atout supplémentaire qui joue en votre faveur si vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement.

 

Opportunité#1 : Vendre sa maison ou son appartement

 

Le confinement et les mesures sanitaires qui suivirent ont favorisé le télétravail. Qui dit accroissement du télétravail dit augmentation du temps passé à son domicile. Ce qui explique pourquoi une grande partie des personnes place en priorité leur besoin de qualité de vie.

Aujourd’hui nous nous rendons compte de plus en plus l’importance d’être bien chez soi. Le besoin de déménager et d’améliorer son habitat devient alors une primauté chez certains d’entre nous.Les acquéreurs de l’après-Covid recherchent du confort avant de la localité : jardins, balcons, agréments du logement et quiétude de son environnement.

Suite au confinement, les citadins fuient les centres-villes de Marseille et de Toulon pour s’installer en périphérie. Les prix ont ainsi grimpé dans ces villes périphériques : Saint-Barnabé, La Valentine, Aubagne, Cassis, Carnoux, Roquefort-La-Bédoule, et La Ciotat pour les Bouches-du-Rhône ;  Saint-Cyr-sur-Mer, Le Beausset, La Cadière-d’Azur, Le Castellet, Bandol, Sanary-sur-Mer pour le Var.

Ainsi, si vous envisagiez un projet de vente immobilière dans l’une de ces villes, c’est le bon moment pour vendre !

 

Opportunité#2 : Investir dans l’immobilier neuf

 

En temps de crise, la pierre demeure l’investissement refuge par excellence. De plus, grâce aux dispositifs mis en place par l’État, l’immobilier neuf a la particularité de pouvoir permettre une défiscalisation très efficace.

 En 2021, les investissements alternatifs proposent des rendements faibles (livret A, livret développement durable et solidaire, supports sécurisés de l’assurance-vie) ou volatiles (cours des actions en bourse). Tout ceci joue en faveur de l’investissement immobilier pour cette année.

 

  • Moins de concurrence, plus de marge de négociation

 

Si la pierre demeure l’investissement le plus fiable en période de crise, c’est parce qu’elle correspond tout simplement au besoin primordial de se loger.

Cependant, même si la plupart des Français en sont convaincus, ils n’en restent pas effrayés par l’endettement en période incertaine. Par conséquent, les acheteurs qui se lancent maintenant dans leur projet d’investissement rencontrent moins de concurrence, et ont davantage de pouvoir de négociation !

 

  • Des taux d’emprunt toujours bas

 

Les banques ont besoin d’accorder des crédits immobiliers pour attirer une nouvelle clientèle d’acquéreurs. Ceci découle sur un allègement des conditions de crédits et un abaissement des taux d’emprunt.

En 2020, les banques ont ainsi abaissé leurs taux de 0,1 point en moyenne, tous profils confondus. C’est pourquoi les projets d’investissement locatifs dans le neuf bien disposés ont toutes leurs chances d’aboutir.

 

  • Profiter de la stabilisation des prix

 

La crise sanitaire crée un rééquilibrage du marché immobilier, des centres-villes et secteurs denses au profit des villes moyennes.

De par leur attractivité, les prix des grandes villes continuent à augmenter. Mais l’expérience du confinement et l’accélération du télétravail incitent les Français à s’orienter vers des secteurs périphériques, moins denses, plus calmes, et surtout plus abordables.

Cette stabilisation des prix est une réelle opportunité pour se lancer dans un projet d’achat d’une maison ou d’un appartement dans une petite résidence dans ces villes en périphérie, juste avant le boom imminent des prix de l’immobilier.

 

  • Investir dans l’immobilier neuf

 

Investir dans l’immobilier en ce moment, c’est bien. Mais investir dans l’immobilier neuf c’est encore mieux.

Pourquoi ? Le premier atout majeur de l’investissement dans l’immobilier neuf est très certainement la possibilité de défiscaliser une partie de votre achat. Par exemple, le dispositif Pinel vous permet de profiter d’une déduction fiscale allant de 12% à 21% du prix du logement, pour une durée de mise en location minimum de 6, 9 ou 12 ans.

De plus, en investissant dans l’immobilier neuf, vous bénéficiez de frais de notaire réduits (2% à 3% du prix de vente pour le neuf, contre 7 à 8% pour l’ancien), voire souvent offerts par le promoteur sur certains programmes. On peut le dire : « il n’y a pas photo » !

Enfin, l’immobilier neuf propose par définition le dernier cri des prestations (isolation, électricité, équipements, finitions). Contrairement à l’immobilier ancien, aucuns travaux ne seront à prévoir (si ce n’est que de l’aménagement), et ce pour très longtemps. De quoi bénéficier d’un projet clé-en-main sans risque d’exploser le budget des travaux subséquents

 

Opportunité#3 : Mettre son bien en location de vacances

 

Même si la crise sanitaire a entrainé une baisse du tourisme étranger, le tourisme national lui n’a cessé de s’intensifier au cours de ces derniers mois. Le marché de la location saisonnière à l’avantage de savoir se réinventer sans cesse pour rester pertinent et continuer à accueillir ses vacanciers.

Par exemple, l’arrivée massive des touristes français dans la région Sud fait flamber les loyers des locations de vacances en région PACA, sur la côte des Bouches-du-Rhône et du Var, de Marseille à Toulon en passant par Aubagne, Cassis, Carnoux, La Ciotat, Roquefort-la-Bédoule, Saint-Cyr-sur-Mer, Bandol, Sanary-sur-Mer, Le Beausset, La Cadière-d’Azur, Le Castellet.

Le marché de la location saisonnière (ou dite « de vacances ») évolue dans ce contexte incertain. C’est pourquoi les réservations de dernières minutes sont de plus en plus fréquentes.

L’Agence Rochebelle s’engage alors à vous proposer des services adaptés et réactifs, dans la gestion locative de votre bien. Qu’il s’agisse d’une location saisonnière, de vacances, ou à l’année, nous assurons votre sérénité et l’encaissement de vos revenus locatifs au cours de cette période si singulière.